Si pendant longtemps la “Business Intelligence” (BI) a été utilisée au sein des Grands groupes internationaux, elle est désormais très valorisée au sein des TPE et PME.  Pour modéliser les données matérielles ou immatérielles d’une entreprise, les dirigeants commencent à intégrer progressivement la BI pour obtenir plus de transparence. Connue également sous le nom d’informatique décisionnelle, la BI apporte une vue d’ensemble de l’activité d’une entreprise afin d’en mesurer la progression. La collecte, la sauvegarde et l’interprétation des données sont désormais devenues indispensables pour quantifier la performance d’une entreprise et en améliorer le pilotage. En effet, rendant consultables et exploitables des informations chiffrées pertinentes, les dirigeants de TPE et PME souhaitent que leurs équipes gagnent en connaissance. De cette manière, les moindres variations de l’activité d’une TPE/PME pourront être analysées afin de proposer une solution décisionnelle.

La spécification des KPI pour fixer les objectifs

Jugé comme premier responsable en cas d’échec, le dirigeant d’entreprise est régulièrement soumis à une forte pression. C’est pourquoi, au sein des jeunes TPE, les décideurs ont de fortes exigences en matière de résultat. Afin d’en exercer le monitoring, ils commencent à se procurer progressivement des progiciels de gestion intégrés (plus communément appelé ERP) comme SAP, Oracle, Sage, ou encore SQL. Votre tableau de bord est la clé de voûte du système analytique en entreprise. Les outils CRM (Customer Relationship Management) couvrant une large gamme de fonctions diverses sont très performants. Le logiciel conçu par les experts d’ESSOR des Entreprises intègre ces fonctionnalités et en est un très bon exemple. Applicables aux  fonctions de production, de comptabilité, de facturation, de ratios financiers, ou encore en matière de performance commerciale, l’outil d’ESSOR est une solution de gestion optimale et adaptée à multiples fonctions internes que l’on peut retrouver au sein des des TPE et PME. Celles-ci commencent d’ailleurs à trouver leur compte en faisant appel aux outils de BI. En effet, ils permettent aux dirigeants de mettre en place des indicateurs clés de performance qui se veulent SMART (Specific, Measurable, Achievable, Results-focused et Timed ou Spécifique, Mesurable, Atteignable/accessible, Réalisable, inscrit dans le Temps) :

Le caractère spécifique des KPI exprime la volonté pour les TPE et PME de se positionner sur les fonctions principales de leurs business et d’en maîtriser les leviers de croissance. L’aspect mesurable signifie qu’il faut toujours parvenir à quantifier des objectifs exprimés. Pour être accessible, l’objectif doit être objectivement atteignable en fonction des besoins identifiés et des moyens mis à disposition. En effet, un KPI mal choisi peut s’avérer contre-productif pour une entreprise. Enfin, tout objectif doit produire un résultat concret et clair avec une planification dans le temps et des deadlines à respecter.

Facilitation du “decision-making” et de la collaboration en interne

Pour être performantes, les jeunes entreprises effectuent de plus en plus un travail de fond en terme de stratégie. Au niveau de leur marque, de leurs ventes, ou bien même de leurs procédures, elles veulent être efficaces en interne pour orienter le déploiement de leurs ressources afin d’obtenir une meilleure efficacité opérationnelle pour leurs actions futures. La Business Intelligence, c’est également faire profiter les équipes de travail d’une meilleure lisibilité en terme de prévision, dans une logique collaborative.

En effet, avec une meilleure lecture de l’activité de l’entreprise par l’utilisation d’outils du pilotage, les dirigeants  pourront appliquer les actions correctives pour annihiler les échecs passés. D’autre part, ils pourront anticiper et enrayer d’éventuelles menaces et difficultés concernant des fonctions clés du business. D’un point de vue managérial et stratégique, la mise à disposition d’outils de pilotage par les entreprises d’accompagnement développe donc l’intelligence collective et contribue à l’amélioration des méthodes de travail. En ce sens, les experts d’Essor des Entreprises, la méthode unique Essor des Entreprises et l’outil logiciel conçus spécialement pour l’accompagnement des TPE et PME proposent une offre de conseil sur-mesure visant à faciliter la prise de décision, au service de la réactivité.

 

Essor des Entreprises

 

Sources :

Observatoire des PME/Rapport annuel 2017

Communiqué de Solution BI – 4 avril 2018 publié sur le média Decideo

Essor des Entreprises

PowerBi Microsoft