Quand on est chef d’entreprise, qu’on vienne de lancer sa société ou bien qu’on pratique déjà son métier de dirigeant depuis de longues années, les risques et travers restent les mêmes. Entre envie de tout gérer, surcharge de projets, gestion de la comptabilité, mise en oeuvre de la stratégie, management des équipes… il devient souvent difficile de prendre du recul et de prioriser.

EssOR des ENTREPRISES vous présente ci-dessous quelques unes de clés qui vous permettront d’y voir plus clair.

 

Prévoir les mouvements de trésoreries

 

Si certains chefs d’entreprises maîtrise parfaitement les notions de comptabilité, beaucoup ne sont pas des experts en la matière et font appel à un expert comptable. Confier cette tâche à un professionnel vous libère du temps mais ne vous dispense en aucun cas d’avoir des notions suffisantes pour savoir lire les résultats, anticiper, et adapter stratégie et plan d’action. Il n’existe rien de pire que d’attendre le bilan annuel du comptable en avançant à l’aveuglette. La surprise y est rarement bonne.

Vous pouvez même simplement vous contenter de quelques bases nécessaires en vous assurant simplement que vos dépenses n’excèdent pas vos rentrées d’argent. Retenez aussi que ce n’est pas parce qu’un devis est signé qu’il est payé et que le chiffre d’affaires est d’ores et déjà à votre disposition. Entre les échéances à 30 ou 60 jours et les traditionnels retards de paiement, il vous faut anticiper.

 

Poursuivre en continu les démarches commerciales

 

Quand on travaille en petit effectif, la problématique du développement commercial et du roulement des projets fait souvent surface. Vous avez travaillé dur pendant des semaines pour rentrer de nouveaux clients. Une fois signés, ces contrats monopolisent tout votre temps et vous n’en avez plus à consacrer à la recherche de nouveaux prospects. Résultat, lorsque vos contrats se terminent, rien à l’horizon pour maintenir vos rentrées d’argent.

Cette problématique est d’autant plus présente dans les métiers de services et de prestations intellectuelles puisque la valeur du travail n’est pas matérielle, industrialisable, mais réside dans le temps de travail et l’expertise délivrée à vos clients.

Peu importe le nombre de contrat en cours, ne lésinez jamais sur le temps à consacrer au développement commercial, sinon votre activité vivotera en en dents de scie, sans vous permettre de vous développer de manière stable et pérenne. Ne sacrifiez pas ce temps là, il ne se rattrape pas !

 

Apprendre à déléguer

 

En tant que chef d’entreprise, votre entreprise est votre bébé. En bon parent que vous êtes, vous cherchez à assurer sur tous les fronts. Difficile pour vous de concevoir l’idée que quelqu’un d’autre puisse faire aussi bien que vous. Sauf qu’en voulant trop en faire, vous oubliez de travailler en profondeur et êtes constamment dans la gestion de l’urgence. Vos salariés, comme vos proches, ont des compétences et une plus-value salvatrices pour vous et votre société. Apprenez à leur faire confiance. Confiez les tâches qui peuvent être déléguées, et concentrez vous sur celles que vous êtes seuls à pouvoir gérer. De plus, en manifestant confiance, et donc égard, à vos collaborateurs, vous ne pourrez que ressentir les bénéfices de la reconnaissance dans votre environnement de travail et sur votre chiffre d’affaires.

 

Former ses salariés

 

Lorsque votre entreprise est lancée, votre équipe bien installée et que l’activité tourne correctement, le réflexe premier reste souvent de prendre le temps de ralentir le rythme. Si souffler, prendre du recul, et apprécier le chemin parcouru est une étape nécessaire, ne serait-ce que pour votre auto-satisfaction ou votre santé mentale après tant de travail, gardez en tête de ne jamais vous reposer sur vos acquis.

Le chemin parcouru est précieux mais l’entreprise doit continuer de tourner et de chercher à progresser. La concurrence est toujours présente, la société évolue, les pratiques professionnelles changent… Une mouvance perpétuelle autour de vous qu’il convient de suivre de près. Ainsi, pour garder vos équipe dans l’ère du temps, pensez à leur proposer des formations régulières. L’occasion d’ouvrir votre entreprise à de nouvelles perspective, et de maintenir la satisfaction au travail de vos collaborateurs.

 

Fiez-vous à vos indicateurs

 

Pour mener votre stratégie à terme et réussir à suivre sa progression, vous devez mettre en place un tableau de bord avec des indicateurs précis. Ces KPI vous permettent de voir votre progression, les retards potentiels, les difficultés en perspectives. Autant d’informations clés sur l’activité et la vie de votre entreprise qui vous permettent d’analyser votre situation en temps réel et de la réajuster pour mener votre entreprise à bon port.

 

Vous avez besoin de vous faire accompagner dans votre gestion d’entreprise ? Quels que soient vos besoins, les EXPERTs EssOR des ENTREPRISES vous suivent, conseillent et guident au quotidien pour que vous ne perdiez pas votre objectif de vue et instauriez une dynamique de succès dans votre entreprise.

 

EssOR des ENTREPRISES

Petite-Entreprise.net

Dynamique-mag