Stratégie de projection, anticipations de nouveaux problèmes et recherches de solutions préventives, telles sont les activités auxquelles les dirigeants d’entreprises doivent consacrer de plus en plus de temps et d’énergie. Si les aptitudes techniques relatives au coeur de métier de l’entreprise pouvaient suffire jusqu’à il y a quelques années, la multitude de projets que l’on retrouve au sein des start-up et des PME et le rythme engagé par la digitalisation obligent désormais les patrons à développer des compétences en matière de gestion de projet, de stratégie et de relationnel. Être un bon gestionnaire, c’est également développer une psychologie managériale et une transversalité de compétences. Afin de ne pas se limiter sur des projets spécifiques, il est essentiel pour les TPE et PME de démontrer une expertise multisectorielle qui leur permettrait de sortir de leur zone de confort, tout en restant performantes. Prendre des décisions pour la résolution de situations complexes est devenu un challenge quotidien pour les jeunes entreprises. Le manque de visibilité concernant les objectifs, une faible influence sur son secteur d’activité, une priorisation maladroite des actions d’équipe ou encore l’insuffisance de moyens financiers… Telles sont les difficultés auxquelles sont soumis les chefs d’entreprises.

Déléguer la gestion des problèmes internes : une solution pour toutes les formes d’entreprise !

 

Outil valorisé par les banques en 2018, la solution Essor des Entreprises permet aux dirigeants de faire face à des situations professionnelles périlleuses. En choisissant une offre d’accompagnement en terme de planification, de pilotage, et de coordination d’équipes,  les chefs d’entreprises s’assurent d’être guidé dans la résolution de leurs problèmes. Faisant face couramment à des problèmes de liquidités (trésorerie faible, voir négative), les entreprises apprécient le fait de déléguer ou a minima de se faire accompagner sur la recherche de solutions quant aux problématiques internes. Souscrire à une solution d’accompagnement est une pratique qui s’est démocratisée aussi bien dans les entreprises de grande taille, que dans les TPE et PME. Constater l’apparition d’un problème, et identifier l’acteur capable de le résoudre, sont des qualités qui permettent aux dirigeants de prendre des décisions importantes dans des contextes risqués. Être un bon chef d’entreprise, c’est également savoir se soulager des tâches trop encombrantes et chronophages qui retardent la progression de son entreprise. Si certains pouvaient percevoir le soutien aux entreprises comme une faiblesse auparavant, il n’en est plus rien aujourd’hui. D’où le développement des services d’accompagnement des entreprises dans les entreprises de conseil notamment. L’INSEE annonce en 2018 plus de 16000 entreprises de conseils (soutien aux entreprises) créées. Les start-up acceptent de se faire accompagner afin de rester focalisées sur leur stratégie et sur leurs objectifs. Une étude de l’INSEE dévoile la difficulté qu’ont les chefs des TPE et PME à pérenniser rapidement leur business.  La Chambre de commerce et de l’industrie révèle que 8 chefs d’entreprises sur 10 s’avèrent être insatisfaits de leur projet. Ce qui explique pourquoi les jeunes entreprises souscrivent à des solutions d’accompagnement. De surcroît, sélectionner l’interlocuteur adapté pour la résolution d’un problème est une preuve que le chef d’entreprise sait se remettre en question. Plus qu’une qualité, il s’agit désormais d’une compétence à développer pour les chefs d’entreprises.

 

Stratégie, trésorerie et gestion du stress : facteurs clés du succès pour les TPE et PME  

 

Lorsque les difficultés s’accumulent, il est primordial de conserver un bon niveau de  trésorerie. Celle-ci permet d’effectuer des opérations quotidiennes. Pourtant c’est souvent elle qui en pâtit en un temps record avant même que les difficultés soient ressentie en interne. A court terme, elle met en danger la santé financière d’une entreprise. Aussitôt qu’une entreprise manque de fonds, elle ne peut plus opérer efficacement.

En ce sens, il est essentiel pour les entrepreneurs de prendre les bonnes décisions et d’être fidèles à leur planification. Pour une PME, mettre à profit des outils de visualisation est très bénéfique pour anticiper les éventuels obstacles ou contraintes. Par ailleurs, ils permettent d’évaluer le moment de déploiement d’une opération. Ne pas se précipiter sur des actions d’envergures et ne pas remettre à plus tard des tâches réalisables rapidement : c’est un équilibre stratégique à trouver pour les dirigeants d’entreprises. Une nouvelle tendance pour les patrons est de booster au maximum les rentrées d’argent rapides auprès des parties prenantes d’un projet. Corrélativement, ils limitent également des dépenses superflues.

 

“Un esprit sain dans un corps sain”, cet adage célèbre résume parfaitement une autre clé pour la réussite d’un chef d’entreprise : son bien-être. Ne pas être stressé, bien dormir la nuit, pratiquer une activité physique régulière pour garder la forme et manger sainement, permettent au dirigeant de gérer son stress au quotidien, de réfléchir plus rapidement et de prendre de meilleures décisions au travail.

 

Essor des Entreprises

 

Statistiques de survie des entreprises – CCI

Statistiques de l’INSEE