Selon l’étude “Observatoire des Service Clients” (2017) menée par l’institut de sondage BVA, 92% des interrogés sont susceptibles de ne pas acheter un produit ou un service en cas d’une mauvaise gestion commerciale au sein de l’entreprise, car impactant sur la qualité de service client. Pour améliorer leur gestion commerciale, les dirigeants intègrent de nouveaux logiciels. Afin de gérer leur relation-client, d’administrer leurs stocks, de calculer leur chiffre d’affaires ou encore dans le but d’obtenir une visibilité claire sur leur comptabilité, il est devenu commun pour les chefs d’entreprises d’utiliser des solutions de gestion commerciale. Que ce soit pour organiser le conditionnement des produits, suivre les commandes et règlements, ou encore pour gérer un portefeuille (clients ou fournisseurs), ces logiciels sont devenus des essentiels pour une prise de  décision rapide et éclairée.

Sélectionner la technologie adaptée pour développer son business

 

Choisir d’intégrer une technologie de pilotage est la première bonne décision pour améliorer la gestion commerciale de son entreprise. En effet, la technologie conditionnera plusieurs analyses stratégiques et des actions opérationnelles futures. Afin de réaliser une gestion commerciale performante, il est important que le logiciel informatique sélectionné réponde aux besoins de l’entreprise. EssOR des ENTREPRISES intervient pour accompagner les chefs d’entreprises dans la gestion commerciale, en proposant une technologie Saas (Software as a service) aux entrepreneurs. Ceux-ci bénéficiant d’une multiplicité de services via l’intégration de la solution d’Essor des Entreprises : suivi des achats et ventes de l’entreprise via des indicateurs clé de performance, accès aux fichiers clients, ou encore transfert de données en comptabilité ou à la banque. Certifiée par les établissements bancaires, la technologie d’Essor des Entreprises est conçue directement pour les TPE et PME et est un outil très simple d’utilisation. En effet, aucune installation ou sauvegarde n’est nécessaire, il n’y a pas besoin d’effectuer de mises à jour, le logiciel est accessible sur tous les supports (PC, tablette, smartphone) et possède un niveau élevé en matière de protection de données.  A ce jour, les chefs d’entreprises sont de plus en plus nombreux à percevoir les enjeux du choix d’un logiciel informatique conforme pour une meilleure gestion commerciale.

Outil d’aide à la stratégie commerciale

 

Qu’il s’agisse d’une multinationale ou d’une PME, il est vital pour les dirigeants d’anticiper et de préparer l’avenir. Pour planifier les mesures opérationnelles efficaces dans le futur, certains logiciels de gestion informatique intègrent des fonctionnalités ergonomiques et innovantes pour délivrer des observations et en déterminer les implications en matière d’actions commerciales. Ces logiciels apportent des bénéfices intéressants au niveau de la gestion de la relation-client. En effet, pour 93% des interrogés du sondage estiment qu’une relation client de qualité influence l’image globale de l’entreprise. Par ailleurs, 76% d’entre eux affirment rester fidèle à une entreprise avec laquelle ils ont eu une bonne expérience client.

Pour réussir à améliorer ses chiffres de ventes, il est important de planifier les actions à mettre en oeuvre conformément à la connaissance que l’on a des clients et aux besoins étudiés. Cette planification s’effectue grâce aux indicateurs proposés par votre logiciel. Prenant en charge la prévision, la réalisation et le suivi des ventes, ou encore le remplissage des factures ou des devis, l’importance d’une solution de gestion commerciale n’est donc plus à démontrer.

Dans un objectif de conquête-clients, disposer d’un logiciel efficace permet d’ajuster les réflexion en matière de ciblage, de positionnement et de business model. Modifier la stratégie d’acquisition, intégrer de nouveaux canaux de distribution (passer du multicanal à l’omnicanal par exemple), choisir un fournisseur plus avantageux, mettre en place des actions de prospection, de réseautage (partenaires ou prescripteurs) ou de crowdfunding, sont les types d’actions potentielles que l’on peut mener suite aux conclusions apportées par le logiciel de pilotage.

 

EssOR des ENTREPRISES

 

Etude BVA de l’Observatoire des services clients – 2017